Le blues et ses artisans, son histoire

Les origines du blues

Le Blues est né en même temps que le 20ème siècle, dans les salles de spectacle fréquentées uniquement par des gens de couleur !!!

Composé de chants traditionnels et balades folkloriques, cette musique est essentiellement accompagnée au Banjo et la mandoline.

On distingue deux styles; Blues des champs et Blues des villes

Le Blues des champs:  Le Blues du "Delta" ( entre le Mississipi et la rivière Yazoo), qui parle des souffrances de la vie, de l'alcool, et des catastrophes naturelles qui ravagent les champs de coton.C'est une musique dure et primaire. La guitare remplace le Banjo, souvent accompagnée du célèbre "Washboard " ( planche à laver ).Les deux figures emblématiques de ce Blues, sont Lead Belly et Bessie Smith

Le Blues des villes: C'est un Blues déjà plus sofistiqué, car les musiciens le jouant sont un peu plus "jazzy". Ils on sans doute eu une influence majeure sur les guitaristes de Jazz.A la difference de celui des champs, les chanteurs de Blues sont accompagnés par des orchestres complets ( Basse, Cuivres,Piano, Batterie,et guitare.

Dans les années 40 il va prendre le pas sur le Blues << des champs >>

Les joueurs de Blues

Big Bill Broonzy,T.Bone Walker, ou encore Lonnie Johnson en sont les précurseurs. Ainsi le piano prend une grande place dans le Ragtime, le Barrel House et le Boogie-Boogie. On verra apparaître à La Nouvelle Orléans de nombreux pianistes de Blues, Fats Domino, Big Joe Turner et bien d'autres.

La seconde guerre mondiale fait des ravages et le Blues des campagnes disparait totalement.Heureusement, il reprend un second souffle avec des musiciens tels que Lightin'Hopkins, Sonny Boy Williamson. Le Banjo a totalement disparu et la guitare est même électrisée. On trouve en tant que bluesmen John Lee Hooker à Detroit, Elmore James, Muddy Waters à Chicago, ils changent le Blues par des sonorités plus dures. Chaque instrument a trouvé son maître à penser;

Willie Dixon  pour la Basse, Junior Wells avec l'harmonica, Fred Bellow pour les drums, Jimmy Rodgers et Louis Eyers à la guitare, Otis Spann le piano................

Tout sur le Blues

Le Blues est toujourslà comme au début du siècle. Il parle de peines, des souffrances, des espoirs, des  joies,  le Blues est la musique qui parle au coeur de chacun........... Issu du Mississipi et du Sud profond, le Blues a accompagné l'histoire  du peuple noir américain. Il l'a accompagné vers les grands centres industriels,vers les abbatoirs de Chicago, vers leschaînes de montage  de Détroit au son des guitares, harmonicas.....

Le Blues ne fait pas bon ménage avec la religion, le sexe, l'alcool et ....................Le diable

En effet le Blues  a été  longtemps considéré comme la musique du diable. On disait que pour posséder l'art de jouer du Blues, il fallait vendre son âme au Diable, et ceci à une intersection,un croisement ( crossroad), par une nuit sans lune!!! Robert Johnson ( Crossroad road blues),  et sa courte vie tragique, renforcèrent la légende.

Avec  son irrésistible ascendant sur les femmes ( qui le perdra),le guitariste Ike Zinnerman, laisse encore une odeur de soufre.Le  blues possède son guitar hero et on dit mêmeque son âme rode encore .Ike dit avoir appris le Blues, assis sur une tombe !!!

Le Blues prépara l'arrivée du Rock and Roll des fiveties, le hard des 60's, le Punk des 70's et le Grunge des années 90

Le Blues prend alors plusieurs formes , le Blues de B B King, le "West side Blues de Buddy Guy,d'Otis Rush, le rythm and Blues d'Albert King, son autre frère Freddy.

Mais malgré ces diversifications, le public noir des soixante abandonne le Blues pour la Soul Music et le Rock and Roll, c'est en même temps que le public blanc découvre le Blues

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.