Leo

Clarence Léo Fender est né en 1909 à Orange country, situé entre  Anaheim et Fullerton ( endroit où sera construite l'usine). Son père lui fît apprendre le piano puis ensuite le saxophone, mais  il n'avait pas l'âme d'un musicien et était plutôt passionné par la lutherie, et c'est ainsi qu'à 15 ans  il fabriqua sa première guitare.

Ensuite vers les années 30 il  bricolait les guitares de ses copains,commença à bricoler des micros. Lorsqu'il se rendit compte que les guitares étaient mal amplifiées, ceci du a  un unique micro qui captait toutes les cordes, ceci lui donna l'idée d'en placer six indépendants, ce qui amplifiait chaque corde, donnant  un son distinct à chacune d'elles.

En 1932, il ouvrit une boutique de réparation radios et ses copains  lui conseillèrent de s'attaquer plutôt au son  " ringard" des amplificateurs. Il ajouta un potentiomètre de " présence " ce qui augmentait la réponse de l'ampli dans les fréquences aigues.  En 1941, il rencontra Dog kauffman et ensemble  ils créeerent le prototype de la " Solid Body " et en  louèrent a certains groupes locaux. La première guitare n'ayant pas de  problème de feedback était née. Ils se séparent en 1946, l'association ne créant aucun bénéfice. Léo n'abandonna pas pour autant et fonde  la Fender Electric Instruments Company, le nombre d'employés passant de cinq à quinze.

Ensuite avec Georges Fullerton ils créent la "Brodcaster"  ( 1947),( voir histoire) en 1948 il s'adjoint les services de Donald Randall et créent la Broadcaster qui devient la Télécaster, puis ce fut de 1951 à 1954 ( voir  histoire) la création de la fameuse Stratocaster.

Il n'a pas pour celà oublié sa formation première , l'amplification, le Champion 600 en 1947 qui possédait trois lampes et un contrôle de volume, le Princetown,le Deluxe en 48, puis le Dual professional en 49, aussi le Pro Amp en 1950, en 1953 le Twin Reverb, en 1955 le Bassman et le Trémolux.

C'est en voulant modifier les circuits de la Strato qu'il créa la " Jazzmaster " en 1957.

La  précision bass, sortie en 1951 reprenait la forme de la " Télébass" manche en frêne et couleur crème, dotée d'un simple bobinage et quatre  plots, ainsi que deux potentiomètres, un pour le volume et l 'autre pour la tonalité équipée également de la touche palissandre comme les autres modéles de 59. L'usine sortit  un modèle fretless dix ans plus tard. Puis en 60 la Jazz Bass avec le même système de  micros et  placés comme la précision  et bien sur le manche en palissandre. Puis l'apparition d'une basse six cordes  replique de la "Jaguar", avec trois micros à simple bobinage. ainsi que quatre interrupteurs  pour la mise  hors circuit de chaque tonalité. Plus tard la création de la cinq cordes "Bass V"avec l'ajout d'un Do. En  1966 apparut le modèle " Mustang Bass" ( soeur de la " Mustang " guitare.  Pour les  petits budgets la Music Man imitation de la " Mustang Bass" avec beaucoup  moins de  possibilitées  ( d'où son petit prix).

En 1954, la soeur jumelle de la Télécaster, l'Esquire avec seulement  un micro. Fender créa également la "Jaguar"  ( 1960) , dotée elle aussi de quatre interrupteurs, un par micro. Pour débutants  ou petits budgets, la duo sonic (1968) un modèle guitare/ampli 5 watts.

Il a aussi crée l'ampli "Rhodes", un super piano ayant fait le tour du monde.

Après son départ de chez CBS, Léo s'est vu proposer une association avec Tom Walker et Forrest White, les patrons de Music Man, et il participe  à l'élaboration d'amplis de cette marque. En 1980 avec Fullerton ils creent une guitare la " G&L " de Georges et Léo

Ce personnage a reçu beaucoup de récompenses pour son travail, ainsi que  pour le  rôle qu'il a  joué dans la facture instrumentale et aussi avoir été le pionnier d'un genre qui lui accorde une  profonde reconnaissance...........................Bravo et châpeau bas Mister Léo  and rip.

Zag

 

 

Photos Leo et Fender

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.